Rechercher
  • Gentiane Gastaldi

Que se cache-t-il derrière mon burger ?

Mis à jour : sept. 16

Que se cache-t-il derrière mon burger ? Introduction aux enjeux de l’alimentation durable.


Qu’est-ce qui se cache derrière ce que je mange ? C’est souvent par cette question que s’amorce une réflexion sur un mode de vie plus durable. Gingko 21 vous propose une série d’articles pour éclairer ce sujet complexe...

Qu’entend-on par alimentation durable ? En paraphrasant la définition du développement du rapport Brundtland, nous pourrions dire qu’il s’agit d’un ensemble des pratiques alimentaires qui permettent de nourrir sainement et en quantité suffisante les hommes d’aujourd’hui, tout en respectant l’environnement et l’accessibilité économique, et en préservant la capacité des hommes de demain à en faire de même.

Petit aperçu des principaux axes de l’alimentation durable.


Photographie : Julie Houssier



1- Respecter l’environnement : une exigence de plus en plus réclamée par les consommateurs

C’est avéré : les français se préoccupent de plus en plus des questions environnementales. L’article du Monde « L’écologie, nouvel horizon politique » publié le 28 février 2020 montre que la protection de l’environnement est devenue la première préoccupation des français (52%), passant devant l’avenir du système social et le pouvoir d’achat (48 et 43%). Au sujet de l’alimentation, l’étude de GreenFlex « les Français et la consommation responsable » réalisée en 2017 montrait que 65% des français sont prêts à dépenser plus pour un produit alimentaire durable et 53% affirment consommer autrement.

Eco-concevoir ses produits, relocaliser sa fabrication sur le territoire français et mettre à disposition du public des informations sur la composition et l’origine des produits, voire rechercher un écolabel, sont autant d’actions qui rassurent le consommateur et engagent une marque dans une démarche de performance environnementale des produits.


2- Réduire les emballages : retour des aliments « tout nus »

Bien que l’emballage ait un impact modéré par rapport au reste du cycle de vie (la production des matières premières est généralement à l’origine de la majorité des impacts), il n’en reste pas moins un enjeu majeur en termes de pollution des milieux naturels. De plus, les enjeux environnementaux autour des emballages et des déchets sont de plus en plus regardés par les consommateurs. Selon l’étude Periscope réalisée en 2015, 71% des Français déclarent sélectionner systématiquement des produits dont l’emballage respecte l‘environnement.

Proposer des produits en vrac ou présentés dans des emballages consignés, biodégradables ou encore comestibles… Il existe aujourd’hui une multitude de solutions d’emballages durables. Il ne faut pas oublier qu’un packaging « écolo » n’est pas toujours la solution et peut vite passer pour du greenwashing !


3- Privilégier la santé : à la recherche d’aliment plus sains

La question de la santé est également au cœur de l’alimentation durable. Selon l’étude de GreenFlex « les Français et la consommation responsable 2017 », 90% des Français choisissent leurs aliments pour rester en bonne santé. Les consommateurs souhaitent ainsi mieux connaître les produits à risque pour leur santé (additifs alimentaires par exemple). Une autre étude réalisée en 2016 par Ethicity montrait que 60% des français privilégiaient les produits naturels et 38% avaient réduit leur consommation de viande entre 2016 et 2014.

En simplifiant les recettes et se tournant vers des ingrédients naturels, en remplaçant certains ingrédients à risque et en diversifiant l’offre de protéines végétales, les entreprises de l’agro-alimentaire s’engagent pour une alimentation plus saine.


4- Produire éthique : les consommateurs se tournent vers le commerce équitable et local

Du commerce équitable aux AMAP en passant par les épiceries solidaires, le marché des produits alimentaires éthiques et locaux est en pleine croissance depuis plusieurs années en France.

L’étude publiée par GreenFlex en 2017 l’évoquait : pour 52% des Français consommer responsable se traduit par la recherche de produits certifiés éthiques et locaux, avec l’intuition que ces produits apporteront également des bénéfices environnementaux. Les produits locaux par exemple répondent aux enjeux du transport, de la saisonnalité des produits, de la transparence ou permettent de soutenir les acteurs du territoire et l’économie locale.

Avec ces nouveaux moyens de consommer, les Français s’assurent ainsi de la juste rémunération des producteurs et retrouvent le contact humain perdu notamment avec la grande distribution.

Il s’agit d’un autre axe sur lequel les entreprises agro-alimentaires peuvent travailler pour améliorer la performance environnementale de leurs produits.



5- Consommer ensemble : l’apparition de nouvelles pratiques de consommation collaborative


Consommer durable inclut également le volet social et économique. Moins développé que les autres sujets, celui-ci inclut l’ensemble des solutions pour une alimentation saine et durable pour tous. Citons par exemple l’achat groupé en circuit court auprès d’agriculteurs dont les AMAP cités plus haut, les restaurants à table d’hôtes qui peuvent se rassembler autour de programmes associatifs comme les Grands voisins à Paris ou encore les applications smartphone pour lutter contre le gaspillage alimentaire comme TooGoodToGo qui permet aux commerçants partenaires de vendre des paniers-repas à bas prix en fin de service.

Mais concrètement, comment appliquer ces principes ?

Commençons par le contenu de votre assiette, avec un exemple qui parle à tous : le burger. Fait maison ou à la chaîne, chez soi ou dans un fast-food, seul, en famille ou entre amis, le burger est devenu en quelques années un incontournable de la restauration rapide. Il est aussi symbole d’impact environnemental et de malbouffe.

Quels sont les impacts environnementaux principaux d’un burger ? Dans les prochains articles nous présenterons différents leviers disponibles pour améliorer la performance environnementale et tendre vers un burger plus « responsable ».

⏳ En attendant, vous pouvez consulter le rapport de l’ADEME sur l’alimentation durable « Alimentation et environnement, champs d’actions pour les professionnels ».

💪 Envie d’agir ? Gingko 21 s’appuie sur ses connaissances de la base de données Agribalyse® 3.0 et son expérience dans le secteur de l’agro-alimentaire pour vous accompagner dans vos projets de mesures environnementales, d’éco-conception et d’éco-innovation.

Ensemble cultivons l’économie de demain 🌱

Sources :


Ademe, Alimentation et environnement - champs d’actions pour les professionnels.

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/alimentation_et_environnement_2020.pdf


Le Monde, L’écologie, nouvel horizon politique.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/02/28/l-ecologie-ce-nouvel-horizon-politique_6031116_823448.html

Cerdd, Étude 2017 sur les Français et la consommation responsable.

http://www.cerdd.org/Parcours-thematiques/Territoires-durables/Ressources-territoires-durables/Etude-2017-sur-les-Francais-et-la-consommation-responsable

Greenflex, Les Français et la consommation responsable.

https://agriculture.gouv.fr/telecharger/84016?token=419ef1336d7b297e69f29aa665106ab7

Massy,
Île-de-France 

contact@gingko21.com

+33(0) 9 81 46 42 15